AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Mido Ban, Assassin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Mido Ban
Assassin

avatar

Nombre de messages : 326
Richesse : 30 pa
Date d'inscription : 23/12/2005

MessageSujet: Mido Ban, Assassin   Sam 24 Déc - 2:12

Nom et Prénom : Mido Ban

Surnom : Ban-chan (il faut être vraiment proche de Mido pour l'appeler comme ça, ou suffisemment loin de lui pour qu'il ne l'entende pas)

Age : 28 ans

Race : Humain

Métier : Assassin

Votre description physique : Mido mesure 1m83, il est brun aux yeux noirs, ses cheveux coupés courts sont retenus par un bandeau, il porte deux boucles d'oreilles au lobe droit, il est borgne et il cache son oeil mort par un bout de cuir tanné noir tenu par deux ficelles, sous cet oeil descend une cicatrice qui va jusqu'au milieu de sa joue. Son oeil droit, celui encore en état de marche, quoi, est en amande et lui donne un regard pénétrant et profond. Il a une moustache naissante et une barbe un peu plus fournie. Il porte une tunique sans manches et par dessus un gilet en cuir auquel sont attachées sur l'épaule droite trois épaulières en acier et sur l'épaule gauche seulement deux. Il est aussi manchot, il ne lui reste que son bras droit. Il a cousu lui-même une manche en style orientale sur le gilet qui est fermé un peu au-dessous du col par une boucle de ceinture, il a aussi des plaques en acier sur les côtés de ce gilet.
Accroché à sa ceinture se trouve une petite sacoche, toujours du côté droit, mais à moitié dans le dos cette fois. Il ne porte des cuissardes que sur le flanc des jambes pour ne pas être gêné dans ses mouvements, une dague est accrochée à sa botte droite et deux petites piques sont fixées au bout de la semelle (côté doigts de pied). Son attirail vestimentaire ne laisse guère

:
Père : (Namun-Fogeron)
Mère : (Amuna-Guérisseuse)
Frères et/ou soeurs :sans
Situation familiale : Indépendant depuis longtemps, Mido ne rend plus aucun compte à ses parents qu'il n'a pas vu depuis des années

Votre histoire : Elevée dans une bonne famille, un peu pauvre mais avec deux parents adorables, Mido a passé une enfance tranquille malgré ses mauvaises fréquentations, à 15 ans, suite à une dispute avec son père il quitte le domicile familial et s'engage dans la milice, mais sa carrière militaire s'arrête bientôt, au lieu d'avoir un style de combat de l'ordre du chevaleresque, il a développé un style qui profite des faiblesses de l'adversaires et n'hésite pas à employer des coups bas, là où un milicien reculerait pour laisser son adversaire se relever, Mido préfère le maintenir
au sol, il n'hésite pas non plus à frapper dans le dos, ce comportement lui attira bien vite des ennuis et certains de ses camarades mirent au point un piège pour le punir, il s'agissait d'un entraînement à armes réelles ayant pour but de le blesser et de le faire rentrer dans le rang. Le plan marcha trop bien et Mido perdit son oeil, il fut alors considéré comme estropié makgré qu'il dit que sa vue n'avait pas baissée et fut forcée de quitter la milice. Se demandant pourquoi malgré la perte de son oeil gauche sa vue ne baissait pas, il chercha dans les archives un cas similaire et tomba par accident sur une déclaration de mariage d'un de ses ancêtres, or le dit mari était elfe. Il avait donc de lointaines origines elfes, pouvait-il réveiller les pouvoirs mythiques des semi-elfes ? Car dans son petit village, les exploits de cette race étaient devenus légendaires. Cependant Mido réalisa bien vite qu'il ne pouvait pas coucher dehors longtemps et comme il refusait toujours de retourner chez son père, il se fit engager par la ligue des voleurs. Ainsi s'écoulèrent 4 ans où Mido acquit une formation poussée de voleur et devint à l'insu de la guilde un assassin doué. Alors que sa réputation commençait à se répandre il décida de mettre les voiles et embarqua dans un bateau pirate. Il faisait par ailleurs un bien piètre pirate en raison de son manque flagrant d'endurance, ce qui lui sauva la vie lors de l'attaque de son bateau par un navire officiel de la flotte maritime du pays. Il put, à l'insu de ses compagnons et de ses ennemis, détacher tous les canots de sauvetage des deux navires et s'enfuir à bord de l'un d'eux.
Il arriva épuisé sur une grande île et se fit herboriste. Il y resta 6ans, perfectionnant sa connaissance des poisons et de leurs antidotes. Cette île possédait deux villes principales, l'une à l'est et l'autre à l'ouest. Alors qu'il officiait en temps qu'herboriste le jour dans la ville de l'ouest, la nuit il faisait partie de la guilde des assassins de la ville de l'est. Bien qu'il aie réussi à garder son identité secrète tout au long des années, en portant constemment un masque noir, il devint un membre important de la guilde et lorsque celle-ci traversa une crise -la rébellion d'un des 6 maîtres assassins créateurs de la guilde, il fut désigner pour accomplir la mission avec son partenaire de toujours. Prévoyant de quitter la ville de l'ouest pour s'installer définitivement à l'est de l'île il avait fait ses adieux aux gens de la ville et prétendu qu'il embarquait pour le continent. Lors de la mission d'élimination du maître assassin, celu-ci repéra ses deux assaillants et leur proposa de se joindre à lui. Mido refusa tout net et s'avança pour achever sa mission, quand il entendit un bruit suspect derrière lui, il se retourna et prit la dague de son allié dans le bras plutôt que dans le dos. Ne faisant pas le poids blessé contre deux assassins, Mido décida de fuir, mais avant celà il se rua vers son ancien partenaire, changea de direction au dernier moment et réussit à tuer sa cible en prenant un deuxème coup au bras. Il lança ensuite un fumigène, étruit la fenêtre d'un coup de pied et s'enfuit en montant par les escaliers puis en passant par la cheminée. La suie et l'escalade avaient considérablement aggravé l'état de son bras qu'il s'était d'ailleurs déboîté. Il décida donc de se le trancher. Le procédé qu'il employa resta secret et deux heures plus tard la plaie était cicatrisée. Ne pouvant retourner nulle part, Mido décida de retourner effecivement au continent. Il choisit le bateau qui prendrait le plus de temps et embarqua, durant les dix mois que durèrent son voyage, Mido s'habitua au fait d'être manchot et son infirmité ne le gênait plus que pour changer d'identité.



Caractère : Mido s'est façonné un caractère égal, il fait attention à n'être ni soupe au lait ni fainéant, il est réfléchi et n'agit plus sur le coup de la colère ou de la tristesse. Toutefois il ne peut rester froid et calculateur tout le temps, il tend à être mystérieux, mais ne ment jamais inutilement, il aime se faire passer pour plus faible qu'il n'est etles relations saines entre deux personnes. Il hait la phrase favorite de son ancien partenaire "La loyauté a un prix". Il est loyal et ne trahit jamais, il s'est fait un mode de conduite qu'il ne trahira jamais. Il est cependant un peu amoral, pour lui tuer est mal mais il n'en tiens pas compte, il ne ressent aucun besoin de compagnie ou de fraternité ou d'avoir un point d'attache, mais il considère que c'est une belle chose. Un être immoral briserait le rapport le plus pur entre deux êtres, Mido prend de la distance et l'apprécie, même s'il ne sent pas le besoin d'avoir de genre de relation.


Équipement :

Armes:
-Rapière (c'est une épée longue à une main à un seul tranchant)
-Couteaux de lancer

Armure :
- Plastron en cuir
-

Sac : (Qu’y a t-il dans votre sac?)
- Outils de crochetage
-De quoi allumer un feu (manque le bois par contre)
-Une fiole de poudre suffocante
-Un poison à base de plantes (efficace mais ni incolore ni inodore [ni indolore soit dit en passant...])
-2m de corde
- Une serpe et un masque

Signe particuliers : Manchot borgne et plutôt beau gosse pour celles qui aiment le style "dangereux et mystérieux" Il a une ouïe très développée et voir un peu dans le noir, mais ça reste de l'ordre du talent exceptionnel valable pour un humain et n'a rien à voir avec les caractéristiques des autres races.

Argent : 30 pièces d’argent.

Lieu de départ : Elrohir
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mido Ban
Assassin

avatar

Nombre de messages : 326
Richesse : 30 pa
Date d'inscription : 23/12/2005

MessageSujet: Re: Mido Ban, Assassin   Jeu 11 Mai - 15:01

Bon, suite à de nombreux évènements, j'édite mon profil, mais ça tient pas en une page, alors je double post (désolé à tout modérateur passant dans le coin)

Suite à un combat acharné contre Cassiel et à un affrontement avec des démons, promptement terminé par un dieu, Mido Ban s'est retrouvé avec un "sceau" en forme de croc sur l'épaule droite. Ce sceau lui permet d'arracher l'esprit combatif des ténèbres et le pouvoir démoniaque de ses victimes, il faut pour celà qu'il leur plante son bras dans le corps, ou qu'il aie la main en contact avec leur peau. Mais la grande différence vient des suites de ce combat, Ban arrête de travailler en tant qu'assassin et décide de devenir un maître en arts martiaux itinérant (et de devenir une légende aussi, mais bon, ça ça arrivera pas tout de suite Arf )
Il n'augmente plus ses techniques d'assassin, mais gagne en compétences de combat à mains nues.
Ses techniques d'assassin : (liste non exhaustive, Ban peut encore en utiliser certaines)

Déplacement instantané : Le nom est mal choisi. Ce mouvement permet à Ban de se déplacer à grande vitesse sur une courte distance, ce qui donne l'impression qu'il se téléporte. Mais il ne se téléporte pas, il ne peut pas passer à travers des objets, des projectiles, ni rien. Ce mouvement a gagné en puissance depuis que Ban est budoka, puisque Ban porte moins d'équipement et est donc plus léger. Ce mouvement ne marche que sur un courte distance et est donc principalement utilisé en combat, Ban ne peut pas changer de direction en cours de route. Mouvement assez fatiguant.

Berserk : Technique qui consiste à déployer ses pulsions meurtirères aux maximum, ce qui permet de déployer l'esprit combatif des ténèbres. Sous l'action de cet esprit combatif, la puissance d'attaque est bien plus grande, mais l'utilisateur ne se coucie plus de la défense, de plus il a du mal à revenir à son état normal et ne le peut généralement pas avant que son adversaire n'aie rendu l'âme. Si cette technique est utilisée sans que Ban n'aie sa rapière, il reçoit des dommages. Cet état permet des "super-attaques"
à l'épée : les attaques courbes. Une attaque normale suit un chemin linéaire, cette attaque a une forme de courbe. Elle est donc plus rapide, puissante, plus propice aux combos et surtout bien plus difficile à parer ou à éviter.
à main nues : L'attaque de l'hélice. Cette technique consiste à concentrer tout l'esprit combatif des ténèbres dans la paume de la main de Ban, des pales d'énergie ténébreuses se mettent alors à tourner autour de son bras, comme les pales d'une hélice d'un bateau à moteur. Et de donner un coup d'estoc, cette technique est rapide et puissante, de plus elle augmente la vitesse de Ban grâce aux pales, mais elle est difficile à utiliser, une fois lancé, Ban ne peut plus changer la direction de sa charge ou de son coup, sous risque de perdre le contrôle.

Les techniques de Budoka.

technique de défense : La parade de la vague. Il s'agit bêtement de se mettre fae à son adversaire et de parer ses attaques avec des mouvements précis et rapides du bras, sans rien bouger d'autre dans le corps. Très énervante, cette technique permet de lancer une contre-attaque imparable au bout de quelques coups. Le point faible de cette technique est qu'elle demande à Ban d'être totalement immobile, si jamais il fait un pas sur le côté, en avant, en arrière, il ne peut plus l'utiliser avant de s'être remis en position complètement stable. De même, la contre-attaque, pour être efficace, demande de faire un pas en avant, Ban ne peut donc pas parer un coup avec cette technique juste après avoir frappé.

Techique de contre-attaque : le repousse-avalanche. Ne peut être lancé qu'à partir de la pose de la vague. Cela consiste à déformer la parade de la vague, d'abord les gestes doivent se faire plus précis et plus rapides, ensuite ils doivent être enchaînés sans temps morts, ainsi on arrête les coups alors qu'ils ont de moins en moins de puissance. Un coup est comme une avalanche, il est faible est lent au tout début, puis, plus il se rapproche de l'ennemi le coup devient rapide et puissant, donc, plus tôt on l'arrête, plus faible il est, inévitablement l'utilisateur du "repousse-avalanche" va se retrouver en pose permettant l'attaque alors que l'ennemi est dans le temps mort entre la fin d'un coup et le début d'un autre. Ce qui permet de lancer une attaque normale. Mais le vrai pouvoir du repousse-avalanche consiste à "prévoir" quelle sera la dernière parade à effectuer avant de se retrouver dans le temps mort de l'adversaire. Et là, au lieu de parer simplement, on le repousse. L'ennemi se campe alors sur ses jambes, mais s'incline légèrement vers l'arrière. Ensuite on passe derrière lui grâce au déplacement instantané, on inverse l'impulsion, in se retourne et on frappe.

Schéma :
B = Ban
E = Ennemi
B> <E= sens de la tête des personnages, là ils se font ca à face.
(B>) = ensemble Ban, c'est l'ensemble de données le concernant, ça permet de simplifier la lecture quand ça va se compliquer.
(-> B>) = Le -> Donne le sens de déplacement de Ban, là Ban vient de faire un pas en avant.
(B> =>) = Le corps de Ban est soumis à une impulsion qui va dans ce sens, mais Ban ne bouge pas.
(B>)x(<E) = un coup est échangé entre Ban et l'Ennemi.

Position de Base : Ban et son ennemi se font face, Ban est dans le temps mort de l'ennemi.
(B>) (<E)
Coup normal : Ban fait un pas en avant et frappe son adversaire.
(-> B> =>)x(<E) [la puissance du coup est égale à la force de Ban plus à la force de son déplacement plus la force de son impulsion.]
Coup spécial : 1) Ban repousse son adversaire et lui imprime une impulsion puissante, mais lente, donc il s'incline légèrement et de plus en plus.
(B>) (<E =>)
1,3 ) Ban passe derrière lui sans se retourner. Grâce au déplacement instantané.
(<E =>) (-> B> =>)
1,6 ) Ban s'arrête, campe ses pieds sur le sol et nullifie son déplacement et son impulsion

(<E =>) (B>)

1,9 ) Ban fait un pas en arrière en tournant sur lui-même tout en frappant la nuque de son ennemi du tranchant de la main
(<E =>)x(<- <B <=) [La puissance de l'attaque = (force de Ban + Force de son déplacement + force de son déplacement) multiplié par (la force de l'impulsion de l'ennemi) ]

2) Fin de l'attaque.

Calcul des dommages du coup simple avec un Ban d'une force de 2 et avec une force de déplacement de 2 également : force de Ban plus à la force de son déplacement plus la force de son impulsion (qui est égale à l'attaque, il ne peut pas se donner une impulsion plus forte que notre propre force, quand même) = 2+2+2 = 6 points de dommage. On peut appeler ça les dommages de Base de Ban

Calcul des dommages du coup en "morsure" (vu que l'adversaire est broyé entre deux forces) : Puissance de l'attaque = (force de Ban + Force de son déplacement + force de son déplacement) multiplié par (la force de l'impulsion de l'ennemi) = (2+2+2) x (2) = 6 (Base de Dommage de Ban) x2 = 12 (lattaque spéciale est donc deux fois plus puissante qu'une attaque normale.

Ban ne peut pas utiliser la morsure contre un ennemi armé sans avoir recours à la parade, puisque l'ennemi a plus d'allonge que Ban, ce serait Ban qui souffrirait des effets de don attaque.

Par contre cette technique est encore plus efficace contre les fuyards.
Imaginons que leur vitesse de base soit 2, là ils courent pour leur vie et ont une vitesse de 4. La force de leur déplacement est égale à leur vitesse, vu qu'ils fuient.
Donc on a la BDB (base de dommage de Ban)=6 x (4 (vitesse du déplacement des ennemis) + 4 (force de leur déplacement) ) = 6x8 = 48

Donc maximum de dommages.
Ce style de combat est appelée : école de l'épée serpent.
Ban découvrira surement d'autres attaques, mais plus tard.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Mido Ban, Assassin
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Assassin X
» L'assassin revient toujours sur les lieux du crime. Diantre, qu'on l'arrête!
» Joran Dheis [Assassin]
» Azäziel [Assassin]
» Haiti Les Paroles D'un Assassin En Liberte Et Les Cris D'une Veuve En Exil !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les terres de Tinuviel :: Rôle Playing Game :: Présentation des personnages-
Sauter vers: