AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Dans un coin isolé

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kirkegan

avatar

Nombre de messages : 71
Age : 29
Richesse : Ma force et mon esprit
Date d'inscription : 02/06/2006

MessageSujet: Dans un coin isolé   Ven 2 Juin - 18:15

Caché dans les ombres, il attendait. Le fauve attendait sa proie, l'assassin, sa victime. Cette nuit, il y aurait un démon de moin sur cette terre. Un démon mineur certe, mais un démon tout de même. Il l'avait repèré dans les bas quartiers de la ville, alors qu'il recrutait voleurs et assassins pour tenter un renversement du pouvoir, une révolution. Il lui avait fait croire posséder à sa solde plusieurs gens et qu'ils aimeraient discuter avec lui, seul, au fin fond du port, à l'est. Cela faisait une heure maintenant qu'il ne bougeait plus, du haut de son perchoir dans les ombres. Ce démon mineur en fait, lorsque l'on le voyait sous sa véritable apparence, ressemblait à un humain en tout trait, si ce n'est cette petite paire d'aile dans son d'eau. Une fois le cou cassé, il ne posserait plus problème. On ne trouverait son meurtrier. Une nouvelle fois, il observa la position des astres dans le ciel.

Il arriverait sous peu. Tous les muscles tendues, à la fois par la jubilation de la chasse, par la tension de rater son coup et par une immobilité prolongée, il vit sa victime arrivée au bout du port. Encore quelques pas et elle serait sous lui. Encore un peu... seulement un peu...


*MAINTENANT*

Tombant souplement de son perchoir, atterissant sans bruit derrière sa victime, il lui banda la bouche d'une main et d'un mouvement sec des deux mains, il lui cassa le cou. Il sentit tout de suite la vie quitté le démon. Certe c'était un démon faible. Tout démon plus puissant n'aurait pas certainement de cou à briser. Mais les plus faibles ressemlaient aux humains en tout traits. Prenant sa victime, il lévita avec elle pour aller la poser sur son perchoir. On ne la trouverait pas avant au moins une semaine, si seulement on se souciait de sa mort. L'odeur du poisson cammouflerait l'odeur de la mort.

*Un de moins sur cette terre. Malheureusement, il en reste beaucoup trop*

Comme il était venu, le Chasseur s'en retourna.

(prochain post: les portes)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pan A. Aether

avatar

Nombre de messages : 50
Richesse : Mes quelques possesions
Date d'inscription : 09/06/2006

MessageSujet: Re: Dans un coin isolé   Dim 25 Juin - 18:54

(Un p'tit recyclage de topic ^^)

Cela faisait plusieurs jours déjà que la jeune herboriste vagabondait sur les routes. Le dernier marché auquel elle avait élu comptoir lui avait été plutôt favorable, lui rapportant la rondelette somme d'une trentaine de pièces d'argent sonnantes . Cette somme, loin d'être hébergée longtemps dans les poches de la demoiselle, lui permettait au moins d'alimenter ses projets de réparations. Ainsi, et comme il lui arrivait à chaque fois, depuis qu'elle avait quitté la région urbaine pour s'engouffrer dans la nature pure et dure, ses pas battaient la cambrousse vers une destination indéterminée. Lorsque le croassement des grenouilles se faisant cuire au soleil fut remplacé par la rengaine des grillons à la lune, Pan soupira. Elle venait de réaliser que, loin d'avoir rejoint le couvert des arbres, soit un toit pour dormir, le sable incrusté dans ses sandales lui annonçait la proximité de la mer. Quelques minutes de marche encore et elle déboucha sur l'extrémité d'une longue plage côtière. L'irritant sable se changea en fine poudre et la chaleur que celle-ci avait accumulée durant la journée n'était pas désagréable pour les pieds épprouvés de la grande marcheuse. Le bruit vaguement répétitif des flots se retirant pour mieux revenir lui donna l'irrésistible envie de courir parmi les vagues. Toutefois, elle passa outre son désir de se baigner, d'avantage intéressée par le clapotis de vaguelettes autour d'un pilotis de bois. C'était un bruit annonciateur d'un quai, et, avec un peu de chance, peut-être pourrait-elle y méditer jusqu'au retour de l'astre solaire. Elle s'y rendit en quelques enjambées énergiques, puis s'y hissa lestement. Le vieux bois du quai craqua en guise de salutation à la voyageuse. Se rapprochant le plus possible de la mère mer, elle se laissa ensuite choir en compagnie de ses sacs et de son grand bâton de marche...Elle ferma ses paupières sur ses prunelles sans lumières...Elle attendit...Le quais ondulait au gré des caprices de l'étendue d'eau qui chantait la désolation du sang versé récement, à ce même endroit. Sa fine ouîe lui rapportait des bruits étouffés de coups sur le cuir et d'entrechoquements de métal, plus loin. Beaucoup plus loin. Un moment, par curiosité, elle fut tentée d'aller à la recherche de la raison de cette querelle,néanmoins, et aussi par curiorité, elle fut arrêtée par la recherche de la raison de cette soudaine, mais non moins bien intentionnée, implication.

Elle finit par conclure qu'un coup d'oeil ne tuerait personne. Se levant aussitôt, elle abandonna sa méditation et se remis en route illico. Si sa partie elfique lui permettait de regénérer son énergie vitale qu'avec un demi-sommeil ou une simple méditation, sa partie angélique lui assurait une endurance qu'elle était loin de refuser, même non reconnue. À mesure qu'elle se rapprochait des bruits, ceux-ci augmentait. La trace de sons qu'elle suivait continuait droit devant durant un bon kilomètre, avant de bifurquer dans la forêt qui longeait la plage. L'irmyns reconnut le changement de terrains aux tristes bruissements de feuilles qui précédait l'odeur de sang.


[Pour le reste, je me joins à la compagnie => Les Côtes => Entraînement intensif]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Dans un coin isolé
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Va mourir dans un coin - forever alone
» Dans un coin discret...
» Dans un coin sombre
» Un coin sombre dans les Cachots
» Une choppe et ça ira mieux.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les terres de Tinuviel :: La Ville Portuaire d'Elrohir :: Les Quais d'Amarrages-
Sauter vers: